Ytré quartet

Quartet Ytré

Entre gypsy groove, jazz et arrangements de facture classique, ce quartet s’affranchit de bien des clichés !
Par la polysémie de ses courants d’influence, allant de l’esthétique latine, flamenco jusqu’au swing et jazz mainstream, le quartet Ytré témoigne d’une approche originale. De l’héritage gitan, Sinti dont ils sont originellement issus, les musiciens de l’ensemble ont voulu garder l’énergie et le sens de l’improvisation. Mais dès les premières mesures, ils affirment la volonté de s’émanciper des conventions du genre afin de jouer, d’explorer au regard de l’éclectisme qui naît de la réunion de leurs personnalités musicales.

Nouveau spectacle FILIGRNA
Ce nouveau spectacle est composé de deux quartet en miroir, le quatuor à cordes Yoshka et le quatuor jazz Ytré... et Marcel Loeffler en soliste !
Une création qui réunit neuf musiciens dans un calibrage à mi chemin entre un combo jazz et un orchestre de chambre.
Filigrana allie les timbres et textures du quartet jazz Ytré, du quatuor Yoshka et de l'accordéoniste Marcel Loeffler. Autour de quelques pièces choisies de Django Reinhardt les musiciens d'Ytré exposent leurs compositions aux sonorités chatoyantes, dont les racines puisent dans l'héritage tsigane, jazz, classique...

Trio Dji

Image

Le trio Dji c’est l’histoire d’une retrouvaille entre deux guitaristes partageant un gout pour la guitare jazz dans la riche palette de sa diversité de styles. Engé Helmstetter et Mike Reinhardt, fins stylistes de la six-cordes s’associent le talent du contrebassiste Roland Grob. A eux trois ils jouent, arrangent et composent avec élégance et dans une joie non retenue, celle de construire un univers musical fait d’affinités électives où les créations originales côtoient les standards du song-book américain. Au sein du trio Dji les trois comparses présentent un programme musical éclectique nourri par trois pôles d’influence : une « couleur » française assumée (chansonniers rive gauche et jazz manouche), le jazz américain, la musique latine (latin jazz,bossa nova).

Ensemble Engé

Le groupe Engé se produit le plus souvent en quintet dans la composition suivante :
deux guitares, contrebasse, violon, cymbalum ou accordéon.

Dans le cadre de certaines productions, le groupe peux aussi se déployer en sextet (accordéon et cymbalum étant dans ce cas tous les deux associés)

Foulitchay

Les carrières du guitariste Engé Helmstetter et de l’accordéoniste Yves Weyh sont empreintes d’un goût affirmé pour la création, les compositions. Chez l’un, l’univers de Django Reinhardt devient le palimpseste ou se réécrit l’amour triangulaire entre une guitare, le jazz et la world-music. Chez l’autre, notamment au sein de sa formation Zacharya, l’avènement d’un jazz contemporain aux influences rock remets au centre du jeu un accordéon délesté de ses clichés romantiques.

Avec le frêre violoniste et complice musical de toujours, Tchatcho Helmstetter, ils nous proposent ici un retour aux sources. En effet la formation Foulitchay tient son nom d’une chanson emblématique de la tradition musicale manouche. Une synthèse entre jazz façon Django Reinhardt et répertoire Tzigane, qui résume bien la tonalité de ce trio aventureux qui n’hésite pas à se balader au besoin en pays Klezmer, épaulés par le contrebassiste Roland Grob.

Un peu comme si une voie navigable éminemment musicale reliait le Rhin au Danube...

Image

Contact